La difficulté des randonnées à VTT – L‘échelle de singletrail

S’abonner

Sur notre portail, les singletrails sont divisé en trois niveaux de difficultés (Facile, Moyen, Difficile) qui correspondent au codage couleurs de pistes (bleu, rouge, noir). Ça, c’est l’échelle de singletrail. En outre, les niveaux « S » t’aide à différencier entre les niveaux individuels. A l’aide de l’échelle singletrail les difficultés techniques du terrain plat ou pentu peuvent être indiquées, mais normalement, seulement les singletrails ont les niveaux élevés.

Les niveaux S d’échelle de singletrail

S 0 :

Une étape sans passages difficiles comme des roches, des escaliers ou des racines sur des sentiers de forêt/prairie plats avec des courbes larges.

S1 :

Une étape avec des petits obstacles comme des pierres, des racines, des rainures d’érosion sur un terrain non stabilisé avec une pente de 40% au maximum sans virages en épingle à cheveux.

S2 :

Une étape avec des pierres plus grandes, des racines, des escaliers plats et souvent sur un terrain non stabilisé avec une pente de 70% au maximum et des courbes étroites.

S3 :

Un singletrail glissant sur des roches, d’éboulis et des passages de racines difficiles, des escaliers hauts et des virages en épingle à cheveux avec une pente de 70% au maximum et des rampes raides.

S4 :

Des singletrails très raides avec des grandes roches et des passages de racines difficiles avec d’éboulis, des escaliers hauts, des virages en épingle à cheveux extrêmes et des rampes raides.

S5 :

Un terrain extrêmement bloqué et étroit avec d’éboulis, des montées, des escaliers extrêmes, des virages en épingle à cheveux avec des nombreux obstacles (p.ex. des arbres renversés) et une grande pente.

Le niveau le plus utilisé pour une étape, détermine le niveau total de la randonnée.

Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk