Pourquoi est-ce qu’il y a des mètres d’altitude différents en enregistrant la randonnée et en planifiant la même randonnée ?

S’abonner

Il y a des raisons différentes possibles que des portails différents ont des mètres d’altitude différents et que ceux à leur tour, diffèrent des valeurs d’enregistrement :

Chaque program –  Komoot ou Google Maps ou GPSies ou le nôtre – se repose sur des modèles différentes de terrain. Nous utilisons une modèle ayant une grille de 90 x 90 m. Ça veut dire que un seule mètre d’altitude est pris. C’est la raison pour laquelle il y a des différences, particulièrement en montagnes (aux sommets aux arêtes).

D’ailleurs : Même si les modèles d’altitude sont identiques, les données calculées diffèrent néanmoins, parce que chaque distributeur interpole différemment. Mais il y a des autres raisons aussi :

L’écart entre les points de chemin

Un facteur qui influe l’exactitude de donnée c’est l’écart entre les points de chemin individuels. Notre routage y prend 50 mètres. Mais on a le « problème de fourmis-et-d’éléphants : Pour une fourmi une bordure est important mais pas pour un éléphant. Si on additionnait toutes les bordures, une valeur très hautes résulterait, qui ne serait pas vrai pour l’éléphant, parce qu’il ne se rend compte des bordures à cause de son grandeur. Chaque distributeur doit alors décidé s’il choisit des écarts grands ou petits. Nous avons décidé de prendre une valeur moyenne. Mais aux appareils GPS et à certains smartphones, on peut régler la longueur d’un pas individuellement.

Qu’est ce qui est « vrai » ou « faux » ?

Il y a des différences parce qu’il n’y a pas une randonnée de référence.  Bien qu’on enregistre la randonnée avec le GPS, ces valeurs ne sont pas « plus vrai » que les valeurs de notre cartographie. Cela a des raisons différentes :

Le GPS n’est pas exacte, ni en altitude, ni en distance : Il met les points de chemin à droite ou à gauche du chemin. Aux pentes raides ou aux falaises cela peut avoir des conséquences  considérable, parce alors des mètres d’altitude sont créés qui n’étaient pas marché. Comme le point est mis des mètres plus bas et le point prochain est mis plus haut, les mètres d’altitude sont créés, bien qu’on marche en même altitude.

fasf.jpg

L’itinéraire dans l’image satellite et dans la carte sont identiques et correspond à la réalité (on peut voir ça dans l’image hybride). L’itinéraire GPS est à l’écart du chemin. Un itinéraire enregistré n’assure pas toujours des données parfaites.

Notre conseil pour recevoir des valeurs aussi réalistes que possible:

Utiliser le routage sur notre réseau de chemin. En effet, les données ne sont pas « plus vraies » ou « plus fausse » que les autres, mais elles correspondent aux randonnées sur notre portail. En outre,  il n’y a pas de différence à l’écart du chemin.

Au suivi afin que tu sais où tu étais en route, il a du sens d’enregistrer l’itinéraire GPS. Pour évaluer la fiabilité, télécharge l’itinéraire au notre planificateur de randonnée et regarde l’image satellite. Si l’itinéraire et la photo aérienne sont identiques, il y a une fiabilité haute.  

Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

Commentaires

Réalisé par Zendesk